Descriptif du programme des différents masters français

 

Master : sciences du langage

Cette formation est destinée à tous les étudiants titulaires d’une licence LMD ou classique qui voudraient poursuivre leurs études dans le cadre d’une formation au doctorat en sciences du langage spécialités :

- analyse du discours, analyse des interactions verbales

- onomastique (anthroponymie et toponymie) ;

- sociolinguistique des contacts des langues

Les objectifs de la formation

proposer des outils conceptuels et méthodologiques leur permettant de s’approprier les savoirs fondamentaux dans le cadre de leur intégration future dans le cursus d’études doctorales ;

fournir des connaissances à la fois disciplinaires et pluridisciplinaires indispensables à toute réflexion où le langage joue un rôle central ;

assurer aux étudiants une solide culture de la discipline et une possibilité de soutenir leurs projets.

L’encadrement pédagogique et scientifique de ce master est principalement assuré par les membres du Département de français de l’Université Alger 2. Il s’agit d’une équipe pluridisciplinaire composée de Professeurs et de Maîtres de conférences A et B.

La diversité des approches théoriques, l’attention fine aux contextes sociaux et culturels et à la matérialité des discours (écrits, oraux, iconiques, mixtes) permettent aux étudiants de développer à la fois une réflexion critique, une capacité d’analyse et/ou d’élaboration de

Profils et compétences métiers visés :

Approfondissement des connaissances en Sciences du langage.

Définition d’un projet de recherche, choix des méthodes d'investigation pertinentes.

Exploitation des bases de données relatives à l'objet de la recherche, collecte des données.

Acquisition des techniques de recherche bibliographiques et documentaires.

Maitrise des typologies textuelles et les genres du discours, notamment médiatiques, institutionnels et politiques, les processus linguistiques de production et d’interprétation, les techniques de communication à l’ère numérique, l’informatique textuelle.

Apprentissage des techniques de rédaction scientifique dans le domaine des sciences du langage.

Construction d’une argumentation scientifique, présentation des résultats expérimentaux.

Développement des compétences acquises dans la cadre de la licence dans les domaines suivants : méthodologie, linguistique, analyse du discours, sociolinguistique et onomastique.

Exploitation des bases de données documentaires avec une bonne connaissance des méthodes de l’ère du numérique.

Interprétation, critique des données, et / ou des interprétations de manière constructive.

Perception et articulation des environnements multi-(pluri)lingues et multi-(pluri)culturels, intégrer la dimension internationale.

Potentialités régionales et nationales d’employabilité des diplômés

- Enseignement, la presse, traduction ou tout métier exigeant une bonne connaissance de la langue et de la culture francophone.

- Les métiers de la culture, de l'information et de la communication (documentation, journalisme, tourisme.)

- Enseignant chercheur à l’université en sciences du langage.

Passerelles vers d’autres spécialités :

Vers tous les masters de français en sciences du langage

Traduction

Capacité d’encadrement :

50 étudiants.

 

Master : didactique des langues étrangères

Le programme de Master de FLE / FOS s’étale sur deux ans et obéit aux objectifs suivants:

Objectifs généraux :

Répondre aux besoins en enseignants qualifiés assurant des formations en FLE / FOS et FOU.

Promouvoir la recherche en didactique du FLE/ FOS, notamment en partenariat avec les départements de français.

Mettre en valeur des projets didactiques ou de développement innovants.

Valoriser des acquis et développer des savoirs, des savoir faire et des savoir être en FLE et en FOS.

Objectifs spécifiques :

Au terme de la formation, l’étudiant sera capable de :

Concevoir et élaborer des programmes d’enseignement du FLE/ FOS

Connaître et utiliser des outils multimédia pour l’enseignement du FLE/ FOS

Mener des recherches relatives à la didactique du FLE/ FOS

Conduire des analyses de besoins en formation continue

Comprendre et élaborer un référentiel de formation et de certification

Mettre en pratique des procédures et des techniques d’animation en formation continue des adultes

En outre, des objectifs spécifiques (induits par la promotion de la recherche en didactique du FLE et des langues) sont pris en compte :

La constitution d’un fonds documentaire adapté à des objectifs de recherche

La publication dans des revues spécialisées

L’organisation et la participation à des événements relatifs à l’enseignement des langues étrangères (séminaires, conférences, colloques …)

La mobilisation d’un réseau de praticiens compétents afin de disposer d’un terrain de recherche/action

Profils et compétences métiers visés :

Les diplômés du Master FLE/ FOS seront capables de:

Dispenser des cours de FLE /FOS

Maîtriser les compétences en formation de formateurs

Effectuer des recherches en didactique du FLE/FOS

Organiser et conduire des actions de diffusion culturelle et linguistique

Potentialités régionales et nationales d’employabilité des diplômés :

Education nationale

Centres de perfectionnement en langue

Centres d’enseignement intensif des langues

Capacité d’encadrement :

20 étudiants.

 

Master : littérature et civilisatuion

Conditions d’accès :

- Titulaires de la Licence de Français : Littérature, selon places disponibles à l’issue du classement et de l’orientation

- Titulaires de la Licence d'enseignement de Français (ancien système), selon places disponibles à l’issue de l’étude des dossiers (classement et orientation)

- Tout titulaire de licence de langue française.

Objectifs de la formation :

Le « Master académique : littérature et civilisation. » permet aux étudiants titulaires de la « licence académique de français littérature » et de la Licence d’enseignement du français (ancien régime) :

- de prolonger leur cursus,

- d’approfondir leurs acquis théoriques et méthodologiques

- et de s’initier à la recherche.

Le programme de formation prend en charge :

- d’abord l’approfondissement des connaissances de l’étudiant dans les différentes disciplines des sciences du texte,

- dans les différents champs littéraires prévalant dans les contextes de leur évolution en Algérie, au Maghreb et dans l’espace de circulation des cultures que représente la Méditerranée.

Le programme de formation privilégie les thématiques et les problématiques appréhendant les faits de civilisation et de littérature algérienne de langue française dans le cadre plurilingue et pluriculturel qui est le sien.

Les cadres de réflexion et d’analyse s’inscrivent à ce titre dans des approches pluridisciplinaires :

- approches diverses (analyse du discours, poétique, sémiotique, littérature comparée),

- corpus variés (roman, poésie, théâtre), mise en perspectives contextuelles évolutive.

Les étudiants sont ainsi initiés à la recherche. Le programme d’enseignement envisagé vise d’abord à renforcer leurs acquis théoriques et méthodologiques. Ensuite, il les prépare à poser des problématiques de recherche sur des fondements méthodologiques d’analyse pertinents. Enfin, il tend à leur permettre d’appréhender les faits relatifs aux littératures algériennes en l’inscrivant dans des perspectives larges et en réinterrogeant les espaces langagiers et culturels suivant les nouvelles données de la connaissance et des réalités.

Profils et compétences métiers visés :

A l’issue de cette formation, les étudiants sont suffisamment préparés pour :

- approche critique des textes littéraires

- compétences rédactionnelles : comptes-rendus spécialisés, synthèses de documents, analyse et commentaire des textes

- acquis encyclopédiques concernant la littérature algérienne, ses textes et ses contextes

- développer et mener des projets de recherche : problématiser.

Ces compétences peuvent être investies dans :

- L’enseignement secondaire, désormais ouvert aux titulaires du diplôme de master.

- La recherche universitaire, pour accéder au doctorat et à l’enseignement supérieur, selon classement et orientation.

- Autres espaces professionnels ouverts sur l’international et ayant besoin de compétences francophones au fort potentiel rédactionnel et aux bonnes dispositions à l’analyse des situations de discours.

Potentialités régionales et nationales d’employabilité des diplômés :

Le regain d’intérêt pour les études francophones et le français renforce les opportunités d’emploi tant dans le secteur public que dans le secteur privé :

L’éducation nationale (cycles moyen et secondaire)

Les établissements de formation privés

Les établissements administratifs, commerciaux, industriels à vocation internationale (métiers de la communication, des relations extérieures, de la représentation).

Passerelles vers d’autres spécialités :

Potentiellement, des passerelles sont possibles à établir, sous réserve de remplir certaines conditions d’admissibilité, avec :

- Littérature française

- Littérature francophone

Capacité d’encadrement :

25 étudiants.

 

Master : littérature générale et comaprée

Conditions d’accès :

Seront retenus après étude de dossiers, les cinquante (50) candidats issus des deux régimes : la nouvelle licence (L) dont la spécialité est la « Littérature», et la licence classique.

Objectifs de la formation :

« Littérature générale et Comparée», ce projet d’ouverture d’un master de type académique relevant du domaine des Langues Etrangères, filière de français, option : sciences des textes littéraires, vise principalement à former les étudiants titulaires d’une nouvelle licence L (régime LMD) en langue française, qui voudraient rejoindre le monde du travail ou continuer leurs études dans le cadre d’une formation en Doctorat dans la spécialité.

Il s’agit par conséquent de compléter et de parfaire les compétences acquises en licence dans la même spécialité. Dans cette optique, précisément, il nous paraît important de proposer aux étudiants admis à la préparation de ce master un savoir savant et un savoir-faire qui leur permettraient d’initier des recherches dans ce domaine. Les étudiants seront en même temps préparés progressivement à la phase du doctorat en littérature.

En plus de ces objectifs, il sera mis l’accent sur les différentes littératures d’expression française : française, générale et comparée, francophone, maghrébine, africaine, québécoise, antillaise, etc

Il sera question dans cette formation de sensibiliser les étudiants aux deux modalités de la langue française (l’écrit et l’oral) au service de la littérature.

Le volet « Comparétisme» représente en soi l’ouverture sur le monde, l’interculturalité, la tolérance, la connaissance et la reconnaissance de l’Autre en tant que entité culturelle et civilisationnelle différente de celle qu’on connait bien.

Cette formation vise, avant tout, la formation de futurs enseignants de français (littérature générale et comparée), les futurs chercheurs dans les sciences des textes littéraires.

Au centre de la démarche se situe donc la prise en compte des spécificités socioculturelles, historiques et économiques de l’Algérie.

Profils et compétences métiers visés :

1- Développement et approfondissement des savoirs et des compétences en littérature de langue française dans une perspective d'interdisciplinarité et de méthodologie de la recherche.

2- Acquisition d'une spécialisation dans l'enseignement du français, langue, littérature et civilisation avec une ouverture sur d’autres littératures dans le cadre du comparatisme et ayant comme point commun cet outil linguistique.

3- L'objectif ici est de faire découvrir aux étudiants d’autres variantes de la langue française à partir d’analyse de textes, les spécificités du français quand il se mêle à la culture et devient un actant dans une civilisation donnée, par ceci ce master ouvre une dimension internationale sur les cultures mondiales dont l’outil linguistique est le français, sans considérer son statut.

4- Le pari est de mettre à la disposition des apprenants des outils conceptuels et méthodologiques qu'ils seront susceptibles d'utiliser par la suite en fonction à la fois de leurs parcours propres et de leurs projets spécifiques : ouvertures sur la recherche, la littérature française ou francophone, l’enseignement de la langue et de ses lettres, le secteur de la communication, le secteur de l'ingénierie linguistique.

5- Par ailleurs, il s’agit aussi de préparer les étudiants de ce Master à toute situation analogue comme par exemple un colloque ou un entretien, les préparer à leurs futures activités d’enseignant en les entraînant à diverses techniques de comportement verbal et para verbal leur permettant d’assumer les tâches qui leur incomberont dans l’exercice de leur future vie professionnelle.

Potentialités régionales et nationales d’employabilité des diplômés :

1 Enseignement secondaire et supérieur 2 Recherche scientifique en littérature/civilisation 3 Formateurs hors cadre institutionnel : centres de langues privés ; formation continue des entreprises, écoles de langue 4 Formation de formateurs 5 Ingénierie pédagogique - multimédia - e-learning. 6 La publicité 7 Presse/Medias : présentation multimédia dans les nouveaux médias, programmation, rédaction et organisation d’émissions radiotélévisées 8 Tout métier exigeant une bonne maitrise du français à l’écrit comme à l’oral.

Passerelles vers d’autres spécialités :

Des passerelles pourraient être envisagées vers tous les autres masters en littérature : Littérature générale et comparée, littérature et civilisation, et même en langue et culture.

Les étudiants titulaires d’un master dans cette spécialité pourront préparer une thèse en : littérature générale, littérature comparée, littérature française, littérature francophone, littératures algérienne, maghrébine, africaine, la didactique des textes littéraires, etc

A la base, ce master partageait quelques matières en commun avec les deux masters en littérature, déjà ouverts au département.

Capacité d’encadrement :

50 étudiants.

 

 

JSN Mico template designed by JoomlaShine.com